Expositions du Musée d’Art Moderne de la ville de Paris

Basquiat

Basquiat peint nerveusement sur tout type de surface : murs, frigidaire, ardoise, toiles bien sûr et planches de bois. Il se fait connaître par ses graffitis qu’il signe SAMO© pour « Same Old Shit » puis devient très vite un leader de la culture underground. A partir de 1984, il réalise en commun des peintures avec Andy Warhol jusqu’à sa mort en 1987. Un an plus tard, âgé de 27 ans, Basquiat meurt d’une overdose.

Il laisse derrière lui une œuvre considérable, imprégnée de négritude et de révolte. L’utilisation obsessionnelle de lettres, mots ou phrases répétées presque à l’infini sur la plupart de ses œuvres fait naître une atmosphère électrique qui finit par donner des vertiges et nous faire entrer dans son état de transe.

Pour aller plus loin : un documentaire intitulé Jean Michel Basquiat se joue actuellement au cinéma.

Didier Marcel

Didier Marcel vous propose une promenade dans le musée d’art moderne. Mais attention, cette ballade est truquée ! Il est difficile de décerner le vrai du faux. La nature est transformée ou simplement exposée, des papiers jonchent le sol. Vous pouvez les déplacer, shooter dedans, toucher aux troncs d’arbre sur roulette. Bref, une exposition déroutante mais relaxante, à visiter idéalement entre Larry Clark et Basquiat.

Larry Clark – Kiss the past hello

Première rétrospective en France de l’oeuvre de Larry Clark, cette exposition du Musée d’Art Moderne de la ville de Paris a été censurée : interdite aux moins de 18 ans, elle est inaccessible à ceux qui y sont représentés. Les clichés de Larry Clark, figure emblématique de la contre- culture américaine, sont crus, violents. Ils montrent une réalité qui vous regarde droit dans les yeux, sans précaution. Drogue, sexe, amitié et suicide sont ses thèmes récurrents et, en couleur ou en noir et blanc, la violence de la vie vous met une claque.

MaM : 11 avenue du Président Wilson Bus : lignes 32, 42, 72, 80, 82 et 92 Métro : ligne 9 – Arrêts Alma-Marceau ou Iéna RER : ligne C – Arrêt Pont de l’Alma

Du mardi au dimanche de 10 à 18 h et nocturne le Jeudi jusqu’à 22h. Tarif : 6,50euros pour les trois expositions. Moins pour une seule.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s