Jack White – Blunderbuss

Le premier album solo de Jack White, moitié des mythiques White Stripes et leader du quatuor rock The Raconteurs est sorti voilà maintenant deux mois. On retrouve ici un condensé de ce qui a fait le succès de la dernière rock star encore en vie. Cet album s’ouvre sur Missing Pieces, un titre à la rythmique aérée, aux accents country. Ces sonorités sont déclinées plus tard avec le très entraînant Hip (Eponymous) Poor Boy. Etrangement, sur ce titre ainsi que sur une majeure partie de l’album, Jack White emploie énormément des lignes de piano, bien qu’il soit un surdoué de la guitare. On notera aussi que certains morceaux, comme Sixteen Saltines, n’auraient eu aucun mal à trouver leur place dans les premiers albums des White Stripes, dans un style plus garage rock. Revenons maintenant sur l’enchaînement des titres Weep Themselves To Sleep et I’m Shakin. En amateur de vinyles, Jack White a placé au centre de l’album ces deux titres.  Le premier qui, avec sa mélodie entêtante, est l’apogée de cette production, serait la fin de la face A, un morceau que l’on savoure avant de retourner le disque, pour en écouter la face B qui débute par le très énergique I’m Shakin, qui donne le ton de cette deuxième partie d’album.

Vous pourrez aller applaudir Jack White, jamais décevant en live, les 2 & 3 juillet à l’Olympia.

 

Alexis N.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s