Lucia di Lammermoor

A l’Opéra Bastille

nghn

Dans les collines de Lammermuir, au sud de l’Écosse, la belle Lucia retrouve à chaque aurore un mystérieux jeune homme dont elle est amoureuse : Edgardo, de la lignée des Ravenswood. Mais comme dans Roméo et Juliette de Shakespeare, les amants sont issus de deux familles en guerre et n’ont pas le droit de s’aimer. L’histoire authentique de Janet Dalrymple – qui assassina son mari pendant sa nuit de noces et le paya de sa raison – avait déjà inspiré un roman à Walter Scott. Donizetti s’en empare et Lucia di Lammermoor connaît un succès immédiat à sa création à Naples en 1835. S’appuyant sur un livret d’une clarté et d’une puissance dramatique rares, le compositeur hisse le bel canto à son stade suprême. Devenu emblématique de l’opéra romantique, le célèbre « air de la folie » incarne aujourd’hui encore la magie de la musique italienne. Somptueuse fleur fracassée par la violence d’une société d’hommes, Lucia est interprétée par la Sud-Africaine Pretty Yende, étoile montante de la scène lyrique, dans la production d’Andrei Serban, dirigée par Riccardo Frizza.

Lundi 17 octobre 2016 à 19h30

Opéra Bastille

10 places catégorie 8 – 19€ l’unité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s