Béjart – Nijinski – Robbins

Au Palais Garnier

Ballet de 1h50 avec 2 entractes

166437i1

 

L’Oiseau de feu fut initialement écrit par Stravinsky. Maurice Béjart propose, en 1970, une vision singulière du livret de Michel Fokine et compose pour le Ballet de l’Opéra une oeuvre passionnée, s’inspirant du thème de l’Oiseau- Phénix. En 1912, Nijinski se saisit du Faune de Mallarmé et Debussy pour thème de son premier essai chorégraphique. Jerome Robbins offre quarante ans plus tard une autre interprétation de l’oeuvre et imagine un pas de deux sensuel et troublant dans l’intimité d’un studio de répétition de danse. Pour leur première création pour le Ballet de l’Opéra, la plasticienne Marina Abramovič et les chorégraphes Sidi Larbi Cherkaoui et Damien Jalet s’emparent, quant à eux, de l’une des partitions les plus connues du XXe siècle, le Boléro de Maurice Ravel.

 

Mercredi 29 mai

15 places – 15€

 

 

3 réflexions sur “Béjart – Nijinski – Robbins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s